Articles

Erreurs courantes (dans les Arts Internes)

Ceci est la traduction (de l’anglais) d’un texte posté sur Facebook par Damo Mitchell.

-> Page Facebook : https://www.facebook.com/damomitchellneigong/

-> Site web : http://lotusneigong.com/

Erreurs courantes dans la pratique.

J’ai vu des gens pratiquer incorrectement, car ils ont oublié ces trois principes de purge, de se nourrir et de régulation. Voici quelques exemples de façons dont les gens peuvent commettre des erreurs :

Toujours en train de purger (Trop Yang)
J’ai rencontré des systèmes de pratique basés presque entièrement sur la formation Dao Yin. Les systèmes étaient centrés sur l’ouverture des articulations, conduisant le Qi à travers et hors du corps et rendant généralement le corps trop Yang. En général, on se concentrait trop sur des formes de respiration très “actives“ comme la respiration inversée et tout cela était équilibré avec très peu de “nourriture“ pour le corps. Il en résulte que les praticiens sont devenus trop “hyper“ dans leur nature. Alors qu’ils se sentaient initialement stimulés par la pratique, ils sont devenus non enracinés et, en fin de compte, drainés par leur pratique. Toujours en mouvement, le Qi doit être équilibré avec le travail pour lui permettre de devenir doux et calme.

Toujours Nourrissant (trop stagnant)
D’autres systèmes impliquent simplement “d’apporter“ plus de Qi et de construire plus d’énergie tout le temps. Il y a peu de moyens d’éliminer Xie Qi* du système et un manque de ‘Yang’ dans la pratique. Xie Qi doit être purgé des canaux ou bien la racine de la maladie ne sera pas nettoyée. Même si vous avez le système de ‘Fabrication de Qi’ le plus efficace qui soit, vous ne ferez qu’enterrer la qualité pathogène du Qi existant sous cette énergie recueillie. S’il y a aussi un manque de circulation du Qi, pas de travail sur les canaux et les orbites, alors le Qi va stagner en qualité ; ces personnes finissent généralement très “trempées“ dans leur qualité et leur corps a l’air gonflé et lourd. Ils ont besoin de purger le corps de Xie Qi et de déplacer l’énergie autour de leur système à un degré plus élevé.

Toujours en posture debout (Trop Yin)
Une erreur très courante dans les écoles qui se concentrent trop sur les postures debout et les exercices statiques ; un exemple de cela serait de nombreuses écoles Zhan Zhuang (站桩) qui ne font que ce type d’exercices statiques. Bien qu’il n’y ait rien de mal en soi avec les postures statiques de Qi Gong, elles sont l’endroit où la plupart du travail interne est fait, elles ne devraient pas être pratiquées seules. Il devrait également y avoir des exercices mobiles qui permettent au Qi de circuler et au corps de se détendre tout en étant dans un état plus dynamique. Malheureusement, la grande majorité des praticiens uniquement debout que j’ai rencontrés sont très rigides, manquent de mouvement énergétique à l’intérieur du corps et se font essentiellement ‘Yin’.

S’asseoir uniquement (nier le corps)
Je suis conscient qu’en écrivant cela, je suis dans la minorité, mais je ne pense pas que le fait de pratiquer uniquement la méditation ou des formes assises de Qi Gong est sain. Il y a des exceptions bien sûr, ceux qui peuvent gérer et développer une pratique méditative de haute qualité conditionneront la qualité de leur esprit à tel point qu’il prendra soin du corps. Ces personnes, cependant, sont rares. La grande majorité des personnes qui pratiquent uniquement des méthodes assises bénéficieraient grandement d’un certain mouvement. J’appelle ces personnes « négationnistes du corps ». Vous avez un corps, vous avez du Qi, bougez-le. Si vous ne bougez pas votre Qi, il peut devenir stagnant ; à un niveau encore plus basique, si le corps n’est pas utilisé, il commencera à perdre sa fonction ; comme le dit le vieil adage -‘bougez-le ou perdez-le’ !

Ignorer Yang Sheng Fa** (Idiot)
Même si nous ignorons le lien entre Yang Sheng Fa et notre pratique du Nei Gong, il existe d’innombrables études qui montrent que notre qualité de vie et notre santé personnelle sont très étroitement liées. Si nous ne prenons pas soin de notre corps et de notre système énergétique par le biais d’une bonne alimentation, d’une quantité saine d’exercice et de facteurs positifs liés à la santé, nous en subirons les conséquences. J’ai rencontré des pratiquants de Qi Gong qui vivent en mangeant de la malbouffe, boivent beaucoup trop d’alcool et, même, fument. La qualité de votre Qi ne sera tout simplement pas très bonne. La base de la réglementation de la qualité du Qi est que nous devons gérer notre santé du mieux que nous le pouvons. Il y a aussi le facteur supplémentaire de sensibilité interne. Cela signifie que si nous pratiquons un art interne à un niveau élevé, nous pouvons aggraver l’impact d’aliments et de boissons malsains. Le corps commencera à tirer la qualité énergétique de votre nourriture et vous prendrez conscience des dommages qu’elle cause ; par conséquent, les effets de ce comportement sont amplifiés. Vous devriez examiner ces aspects de votre bien-être personnel et les considérer comme faisant partie de votre pratique.

 

*Xie Qi : énergie dite “perverse“ (par exemple excès émotionnels, excès alimentaires etc…)

** Yang Sheng Fa : “se garder en bonne santé“ à travers un ensemble de principes de vie (alimentation, exercices etc…)

 

Article original : 

Laissez une réponse

Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont marqués *